Qui sont nos guides et comment communiquer avec eux ?

Dernière mise à jour : 9 févr.

Se connecter oui, mais à qui ? A quoi ? Comment distinguer les différents types de connexions? Sont-elles toutes bénéfiques et évolutives pour nous ?
1) Les plans subtils

Avant de parler des guides, nous allons énumérer rapidement les différents plans de manifestation pour mieux s'y situer ensuite :

  • Le plan physique 3D (en 3 dimensions) où nous vivons notre vie de matière.

  • Le plan éthérique, situé très proche de notre plan physique, est le plan où la force vitale des êtres vivants tire son énergie.

  • Le plan astral est le plan des émotions et des désirs humains, des rêves de la nuit, des entités de tout genre, des défunts, des âmes et des guides. Dans ce plan, le temps n'est pas le même que dans le plan physique, il est beaucoup plus ralenti. Il y a le bas astral des entités plus denses à une vibration plus basse, les limbes (une zone du bas astral) où les âmes suicidaires sont envoyés (Voir article "Accompagner les âmes vers le passage dans l'au-delà"), l'astral intermédiaire des âmes et le haut astral où les âmes supérieures des êtres illuminés cohabitent.

  • Le plan mental est plus subtil encore que le plan astral. Il est constitué lui aussi de deux zones : le plan mental inférieur et le plan mental supérieur ou surmental. Ici le temps n'existe pas. C'est notre véritable maison d'âme. Dans ce plan, nous pouvons nous connecter à notre esprit, grâce à un "ajusteur de pensée" décrit ci-dessous.

  • Le plan causal est celui des croyances. Ce plan symbolise les limites, les interdits, les échelles de valeur, les lois humaines. Il permet à l'homme d'ouvrir sa vision de sa réalité.

  • Le plan bouddhique est le plan des intuitions où se trouvent les réalités vierges à l'état pur, instantanées, intuitives, sans utiliser le moindre mécanisme mental pour les comprendre ou les assimiler.

Qui sont nos guides ? Nous entendons toujours parler des "anges gardiens", un terme créé par la religion qui a été trop galvaudé. Ici, je préfère utiliser la notion de "guide" qui est plus proche de son rôle de "collaborateurs".


2) L'âme spirituelle

Notre âme est immortelle, elle nous accompagne toute notre vie terrestre et toutes nos vies antérieures. Elle est notre base de données, notre disque dur où sont enregistrés tous les souvenirs des expériences passées et leurs renseignements. L'âme est notre premier lien avec la spiritualité. Elle vieillit d'une vie à l'autre, en gagnant en expérience. En fonction de sa capacité d'assimiler les enseignements de chaque expérience vécue, de sa capacité de se laisser toucher profondément par leur sens caché, elle évolue et monte en stade d'évolution. Ainsi, dans l'astral, le plan où elle se manifeste, où elle vit et travaille, elle a une couleur subtile énergétique différente en fonction de ce stade : il y a des âmes blanches, beiges, jaunes, bleues, violettes et tous les mélanges des deux couleurs entre deux stades : blanche-beige, beige-jaune, jaune-bleue, bleue-violette.

L'âme est multidimensionnelle, elle vit en même temps sur plusieurs plans : dans le plan physique 3D, lorsqu'elle est incarnée dans une nouvelle vie terrestre sur plusieurs lignes temporelles et univers parallèles à la fois et dans le plan astral lors de chaque sommeil paradoxal de la nuit. Il y a un pourcentage de notre âme qui s'incarne dans une personne physique (l'entité 3D) et l'autre pourcentage qui reste tout le temps dans la zone de l'astral qui lui est assignée, à veiller sur le bon fonctionnement de l'astral, autrement dit sur :

- la gestion des incarnations de nouvelles âmes;

- la gestion des retours des âmes en fin de vie;

- l'apprentissage des jeunes âmes dans divers métiers;

- la gestion des cliniques pour les âmes abîmées par divers produits toxiques lors de leurs vies passées;

- la préparation des programmations futures;

- la guidance des âmes.

Donc, le premier type de guide est représenté par les âmes qui connectent leur personnage incarné dans le plan 3D, via l'intuition (souvent visuelle ou sensitive), car elle connaît les grandes lignes de sa programmation future. Toujours dans le cadre de ce premier type de guidance, ce sont les âmes plus expérimentées (jeune-bleue, bleues et violettes) qui vont accompagner celles qui le sont moins (blanches, beiges, jaunes). Cette guidance se manifeste à travers des voix (la fameuse voix qui nous parle depuis toujours et qu'on a du mal à entendre). Cette voix s'exprime en "tu", contrairement à celle du "je" ci-dessous utilisée par certaines entités du bas astral. Pour "entendre" nos guides, nous devons garder ouverts tous nos sens spirituels (vue du 3ème œil ou de la clairvision, la clair-audition, la sensitivité...), tout en apprenant à se centrer sur soi et à s'ancrer dans le moment présent.

3) Les guides pratiques

Ce sont des âmes de l'astral, qui sont là pour nous donner les réponses courtes et pratiques aux questions de la vie quotidienne. "Où j'ai mis mes clés?", "Qu'est-ce que je vais faire à manger ce soir?", "Quelle phrase me manque-il dans cet article?", "Quel vêtement vais-je porter ce soir ?", "Dois-je prendre à gauche ou à droite?". Ces guides ne sont pas connus, on ne parle jamais d'eux, pourtant ils interviennent dans nos vies beaucoup plus souvent que tous les autres. Ils sont nombreux et doivent être très rapides et organisés. Ils se manifestent en image, en audio, en actions ou synchronicités, en fonction du type de fonctionnement de la personne terrestre qui cherche une réponse à sa question. Je vais vous raconter une anecdote pour mieux exemplifier mes dires : j’étais à l'étranger en voiture avec ma famille et la route était très mal indiquée, nous roulions depuis un moment et commencions à douter de la direction prise, lorsque nous sommes passés juste à côté d'un grand panneau publicitaire qui indiquait "Vous êtes sur la bonne route".


4) Les guides de programmation

Le conseil d'âmes supérieures désigne pour chaque personne physique terrestre incarnée une programmation de vie, avec le type de parents, le type d’événements à vivre et à quel moment, les personnes à entrer en relation, les choix de métiers, etc. (voir article "L'arrivée d'une nouvelle âme dans la famille"). L'âme et la personne physique ont le choix des détails et de la façon de vivre les expériences qui seront sur leur route. La notion de libre arbitre prend tout son sens ici. Lorsque nous prenons conscience de cet état de choses, nous arrêtons de dispenser inutilement de l'énergie sur des choses où nous n'avons pas le contrôle et nous commençons à vivre plus en conscience. Il y a des moments dans la vie d'une personne où elle dévie de sa trajectoire (sa ligne de temps principale de programmation), cela est alerté dans l'astral, auprès de l'équipe de guides en charge de la programmation de chacun. Ils vont se manifester, soit en générant des événements bloquants jusqu'au blocages physiques (maladies, accidents), soit en envoyant des "agents de la matrice" devant la personne en question, pour lui "rappeler" la conduite à suivre. Tout le monde peut devenir un agent, à un moment donné, dans le rôle de parent, d'enfant, de mari ou femme, de professeur, de directeur, de médecin etc. Ils montrent leur présence aussi en rendant attentive la personne sur des heures miroir (11:11, 22:22, 12:34 etc.), ou en faisant tomber un livre à titre révélateur de la bibliothèque, lorsque nous cherchons la solution à un problème qui nous préoccupe, ou en influençant la personne en face à prononcer le mot juste. Lorsque nous recevons des réponses ou des signes, nous avons la fâcheuse habitude de les "traduire" à travers nos filtres. Quand le canal avec nos guides est "bouché", cela vient alors fermer l'arrivée des informations subtiles, en renforçant notre émotionnel et notre mental qui font que les pensées tournent en boucle dans notre tête. Les messages arrivent tout au long de la journée. Ce sont des messages du style "Garde confiance", "Tu peux y aller", "Regarde devant toi", "C'est en bonne voie". Recevez ces signes avec la plus grande des simplicités qui soit. Traduisez-les avec le moins de mots possibles. Prenez conscience que la voix la plus sage en vous, s'exprime toujours très simplement, mais très profondément. La vraie connexion à nos guides est légère comme un battement des ailes de papillon, elle nous est transmise par nos sens, soufflée aux oreilles, ou transmise en images et elle saura attendre tendrement et revenir discrètement, tandis que la fausse connexion qui vient d'ailleurs est beaucoup plus bruyante et voyante, car elle soulève un tourbillon plein d'émotions.


5) Les élémentaux (être élémentaires)

Ce sont des êtres qui habitent le plan éthérique. Ils œuvrent au bon fonctionnement de la force vitale de tous les êtres vivants (règne végétal, règne minéral, règne animal et règne humain), afin de permettre la bonne évolution de la Terre et de tous ses habitants. Ce sont des fées, des gnomes, des sylphides, des salamandres, des ondines... Avec un peu d'entraînement, nous pouvons les apercevoir ponctuellement, mais ils n'aiment pas trop être dérangés, ni communiquer n'importe comment, ni intervenir dans notre programmation.


6) L'ajusteur de pensée

C'est un être qui ne s'est jamais incarné dans le plan physique et qui vit dans le plan morontiel de l'esprit (le plan surmental). Il fait la connexion entre chaque âme évoluée au niveau supra-mental et l'esprit. Cette connexion a lieu après l'âge de 28-30 ans pour permettre à tous les corps subtils d'atteindre leur maturité spirituelle. Sa manifestation est très personnelle, plus sérieuse que celle de l'âme, plus ferme. Cette connexion oblige la personne à faire le tri parmi toutes les connaissances accumulées, afin de les harmoniser avec l'état supra-mental de spiritualité. La personne n'est plus la même ensuite, elle commence à se dés-identifier (personnalité, nation, religion etc.) de tous les bagages subis lors des divers formatages vécus, par rapport à ses convictions limitantes.

5) Les connexions négatives

Ce sont de plusieurs types, elles brouillent les personnes qui n'ont pas une très bonne harmonisation énergétique ou une bonne hygiène de vie. Ce sont, soit des entités du bas astral, soit des défunts ou des fantômes. Elles manipulent les personnes à travers leurs pensées, afin de générer des émotions négatives qui les déconnectent de leur âme et de leurs guides. Elles utilisent le "je" et le discours est toujours rabaissant pour la personne, en la culpabilisant et en la faisant douter d'elle-même avec des pensées du type : "Je ne suis bon à rien", "Je vais jamais y arriver", "Je ne suis pas une bonne mère / un bon père", "J'aurais du faire ceci ou cela" etc. Pour voir comment faire pour que cela arrive de moins en moins - voir l'article "Comment monter en vibration ? Les clés pour mieux être". Le travail de connexion spirituelle commence ici, en apprenant à distinguer les influences extérieures négatives qui nous font penser d'une certaine manière, faire des actions involutives ou nous faire manquer les actions justes. Avec plus de conscience sur le fonctionnement des mondes subtils, nous gagnerons en autonomie et en identité spirituelle, ainsi nous interdisons ce type d'intrusions dans notre espace mental.


J'espère que cet article vous a aidé à mieux clarifier les types de connexions et leurs natures.

Ne donnez plus votre pouvoir aux autres ! Gardez-le en vous pour arriver à apercevoir votre vraie nature lumineuse. Personne, même si plus évolué, plus illuminé, plus expérimenté etc ne saura mieux que vous, que votre esprit.

Vivons en conscience, vivons plus libres, vivons plus connectés.


Laissez un commentaire ci-dessous, en vous inscrivant, pour être informés des prochaines publications et pour recevoir ma réponse à vos questions.

Oana MARTINS

Coche de vie et thérapeute énergétique

www.oana-therapie-coaching.com

355 vues0 commentaire