top of page

Comment développer sa médiumnité

Avant de parler de médiumnité, j’aimerais faire la différence entre un médium et un canal. Un médium joue un rôle actif dans la communication avec le monde spirituel en utilisant ses propres capacités psychiques, tandis qu'un canal agit comme un récepteur passif pour permettre aux énergies ou aux messages spirituels de traverser.
Être un canal est un phénomène beaucoup plus répandu qu’on pense. Tout le monde peut devenir “canal” malgré lui, pour transmettre un message à une autre personne - un message que ses guides lui ont passé. Nous devenons “canal” aussi lorsque nous sommes “habités” par des envies. De nombreuses âmes défuntes “vivent” encore des besoins ou désirs terrestres à travers un canal incarné dans la matière, qui peut encore manger, boire, fumer, faire l’amour, lire etc… à leur place.

Avoir des aptitudes médiumniques, c’est avoir certains capteurs “allumés” pour recevoir des informations du monde invisible. Le monde où nous vivons est fait de plusieurs couches, de plus en plus subtiles, à partir de la dimension 3D de matière où nous nous incarnons pour expérimenter la vie sur Terre. Nous existons sur toutes les dimensions à la fois, ce qui fait de nous des êtres multidimensionnels.

Ces dimensions appelées aussi des plans sont :

* le 𝒑𝒍𝒂𝒏 𝒆́𝒕𝒉𝒆́𝒓𝒊𝒒𝒖𝒆, très proche de nous que nous pouvons apercevoir comme une légère brume autour de nous et de tout être vivant ou objet. Sur ce plan, il y a des élémentaux comme les fées, gnomes, salamandres, ondines qui gèrent l’énergie vitale de la Terre. Ce plan nous garde en vie et fait fonctionner nos organes.

* le 𝒑𝒍𝒂𝒏 𝒂𝒔𝒕𝒓𝒂𝒍, très vaste, est le plan des âmes, de la création et de la manifestation. L’âme humaine rejoint ce plan toutes les nuits durant le sommeil paradoxal, ou lors des décorporations, en voyage astral, pour aller prendre une respiration de liberté. Sans ce bol d’air, nous serions profondément déprimés par cette densité et oubli. Dans ce plan, il y a aussi toutes les énergies des émotions, des désirs, des projets, des aspirations, des peurs, des égrégores. C’est le plan où les choses se créent avant de se manifester dans la 3D.

* le 𝒑𝒍𝒂𝒏 𝒎𝒆𝒏𝒕𝒂𝒍 est le plan où la pensée devient la force dominante. C'est là que résident les idées, les concepts et les pensées abstraites. C'est aussi le niveau où l'intuition et la créativité prennent forme. Ici nous pouvons nous connecter au-delà de l’âme et développer la supraconscience vibratoire.

* le 𝒑𝒍𝒂𝒏 𝒔𝒑𝒊𝒓𝒊𝒕𝒖𝒆𝒍 représente le plus haut niveau de réalité, où la conscience individuelle se fond dans une conscience universelle. C'est le royaume de la conscience pure, de la transcendance et de la connexion avec le divin.

Tous ces plans subtils sont interconnectés et interagissent les uns avec les autres pour créer une réalité holistique et complexe. La méditation, la contemplation et la pratique spirituelle sont souvent utilisées pour explorer et comprendre ces plans au-delà du monde physique.

Il y a plusieurs façons de se connecter aux plans, par la clairvoyance, clairaudience, clairresenti, clairconnaissance... Ce sont des connexions qui utilisent nos sens subtils qui se trouvent derrière nos sens physiques. Souvent une de nos capacités médiumniques se trouve derrière le sens physique le plus développé. Pour moi par exemple, portant des lunettes je sais que la clairvoyance n’est pas le sens le plus développé que j’ai par rapport aux autres, même si cela m’est souvent arrivé de “voir”.

Ces connexions peuvent exister à l’extérieur de nous (plus rares) ou à l’intérieur de nous. La clairvoyance peut voir une présence comme elle verrait sa voisine, mais souvent elle voit à l’intérieur de sa tête, comme des souvenirs ou des flashs. Pareils pour la clairaudience - on peut entendre dans la pièce comme si quelqu'un de physique nous parlait, ou entendre à l’intérieur de nous. C’est mon canal le plus ouvert - et je peux vous dire qu’il n’y a pas moyen de confondre avec nos pensées (je vous vois arriver avec cette question ). Le clairressenti vous fait ressentir sur votre peau - pour moi c’est parfois une “main” qui se pose sur mon épaule ou dans mon dos. La clairconnaissace est la capacité de se connecter à des informations qu’on n’a pas ou qu’on ne connaît pas - à chaque fois que cela m’arrive je ressens un sentiment particulier de nouveauté et d'intensité.

Voici mes conseils pour développer sa médiumnité :

* développer son intuition qui se ressent dans le corps par un malaise du style “je le sens pas - je préfère pas sortir - je préfère pas me lier à elle/lui”. Pour cela, ressentez, ressentez et ressentez - pas dans votre tête ou mental mais dans votre corps. Votre corps est connecté à tout - c’est une antenne puissante (grâce à notre ADN) - il sait ce que vous allez vivre, ce qui est bon pour vous etc. - c’est notre boussole intérieure. Apprenez le test musculaire et posez lui des questions de vos interrogations et entraînez-vous à ressentir ses réponses.

* mettre en place des routines (celles qui vous inspirent) pour revenir au maximum au moment présent - car c’est là où on connecte ce qui est meilleur pour nous : méditations, respiration, attention et observation, sport, créativité…

* faire de la place dans ses corps : physique (détoxification), éthérique (vitalité), astral (émotions, peurs, désirs, regrets…), mental (croyances), spirituel (concepts). Rien ne peut entrer dans un “trop plein”.

* tenter toujours de mieux se connaître. Allez au fond des choses. Juste “je suis timide”, “je suis colérique” “je suis sensible” “ça me gêne” ne suffisent pas. Apprenez à regarder votre aura et à descendre à l’intérieur de vous pour savoir ce qui s’y trouve et pourquoi à tout moment. Lorsque nous avons des peurs qui ne sont pas vues/entendues/ressenties nous nous connectons à des parties de l’astral qui manifesteront des choses dans notre vie qui vont alimenter ces peurs au lieu de nous faire avancer. Et là je vous entends encore  d’avoir peur de vous connecter aux choses du bas astral en développant votre médiumnité. Comme si vous ne le faites pas lorsque vous êtes négatifs et que vous vous manquez d’amour et de bienveillance envers vous-mêmes.

* aller chercher vos croyances limitantes par rapport à la médiumnité. Si on vous a souvent dit petit “arrête de raconter des bêtises”, “ça n'existe pas”... vous avez (inconsciemment) besoin de couper ces connexions au risque de déplaire, d’être rejeté, de ne pas être aimé…

* aller chercher pourquoi est-ce important de développer ces capacités. Si c'est pour les mauvaises raisons - pour faire de vous un super héros, vos guides risquent de vous bloquer. Sachez que la médiumnité est là pour nous servir dans notre programmation : rester en vie, avancer sur son chemin, dépasser ses défis,se réaliser dans sa mission.

* entraînez-vous. Aucun champion ne devient meilleur en restant sur son canapé devant Netflix . Cela prend du temps. Le meilleur terrain est d’anticiper. Avant un rendez-vous, un événement… Posez-vous au calme et connectez-vous à l’avenir. A force de voir ce qu’il se passera vous donnera plus de confiance à avance sur ce chemin et le mental vous mettra moins dans le doute.

Dites-moi comment cet article a raisonné en vous, racontez-nous vos expériences. J’ai hâte de vous lire.

Oana Martins
11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page