Le lien mère-enfant activateur de mémoires

Dernière mise à jour : 22 mars

Comment ce lien peut-il être mal vécu, lorsque des schémas émotionnels du passé ressurgissent ? Comment rendre visibles nos blessures intérieures et évoluer en conscience, en tant que future mère? Comment élever notre enfant sainement, malgré nos difficultés ?

1) Le bagage émotionnel du passé
Nous avons tous un bagage émotionnel dû à notre passé, parfois douloureux. Ainsi nous avons développé des schémas émotionnels que j’appelle des "boutons" sensibles, que la vie utilise pour "appuyer" dessus, afin de nous révéler nos blessures souvent profondément cachées, incomprises et non-acceptées. Pour activer ces boutons, la vie fait intervenir les autres personnes, autour de nous : nos parents, nos enfants, notre famille, nos collègues, nos voisins... Le plus difficile, c'est pour une mère qui reçoit en "cadeau" un enfant activateur, car elle risque de vivre ce processus 24/24. C'est un processus difficile, car très intense et progressif, en fonction de l'âge de l'enfant, mais il est aussi très riche en capacités d'évolution personnelle et spirituelle. C'est pour cette raison que les femmes ont besoin de régler au mieux leur passé, avant d'avoir un enfant, d'attendre un certain âge avant de tomber enceinte, pour que leur sagesse se manifeste de plus en plus, en ouvrant la conscience sur le passé et ses enseignements cachés.

2) La grossesse et la naissance du lien mère-enfant
Lorsque la grossesse est mise en route, le plus souvent le processus est enclenché par beaucoup de doutes par rapport au futur rôle de maman : "Serai-je à la hauteur?"; "Saurai-je reconnaître les besoins de mon bébé ?"; "Serais-je capable de l'aimer ?". Les mamans commencent à s'attacher à leur futur bébé, avant qu'il n'arrive réellement dans le monde physique. Elles se créent déjà de fortes attentes par rapport à lui et à leur relation, attentes qui ne seront malheureusement pas réalisées, car l'énergie subtile qu'elles contiennent est trop grande pour être contenue dans une relation saine mère-enfant. En général, le futur père, de façon inconsciente, se bloque à cette énergie qui commence déjà à se manifester dans son couple. Il se prépare ainsi à s'effacer et laisser la place au futur couple mère-enfant trop puissant pour y rivaliser.

3) La naissance et l’allaitement
Après la naissance, ce type de maman allaite généralement leur bébé de façon systématique et souvent sur des longues périodes (plus de 2 ans), car inconsciemment elles "nourrissent" un lien subtil puissant avec leur enfant. A travers ce lien, elles sont nourries à leur tour, dans leur manque respectif d'attention et d'amour qu'elles ont vécu en étant enfant dans leur passé. En nourrissant leur bébé avec leur lait, elles remplissent leur réservoir d'amour indirectement. Malgré le regard souvent réprobateur de leur entourage, elles ne cèdent pas à la pression "d’abandonner" leur bébé, en cessant l'allaitement. Leur enfant a souvent l'air plus jeune que son âge réel, il garde toujours son air de bébé, pour s'aligner au besoin inconscient d'allaiter de sa mère.

4) La proximité physique
Ces mamans sont très fusionnelles avec leur enfant, au propre comme au figuré. Elles ont du mal à le laisser trop loin d'elles. Elles combinent leur aura personnelle à celle de leur enfant, toute la journée et toute la nuit. La moindre distance physique avec leur enfant leur provoque une agitation intérieure insoutenable. Elles préfèrent dormir avec leur bébé qu'avec leur partenaire. Le problème est qu'ainsi l'aura de l'enfant est imprégnée constamment des parasites émotionnels et mentaux de la mère. Elle devra apprendre à dépasser ses peurs profondes et s’éloigner petit à petit de son enfant, en lui laissant son espace personnel plus libre.
Un enfant a besoin de ressentir le manque de sa mère pour comprendre qu'elle n'est pas loin et qu'elle sera toujours disponible pour lui. En ressentant toujours sa présence dans son aura, l'enfant ne saura pas faire la différence entre ses propres besoins et ceux de sa maman. Il ressentira ses manques à elle et il va les manifester comme siens, en la réclamant en permanence. Ainsi un cercle vicieux se forme, de manques de chaque côté. Un enfant a besoin de son espace, pour développer son génie intérieur, pour déclencher sa créativité et son imagination, pour s’aligner à son chemin de vie. Sinon, il risque de suivre les mêmes schémas émotionnels et ouvrir un chemin de vie calibré à soigner les blessures de sa maman, au lieu de vivre sa propre vie.

5) La terreur des pleurs du bébé
Ce type de maman a une grosse difficulté à accepter les pleurs de leur enfant. Cela se manifeste de façon viscérale chez elles, comme une blessure ouverte. A chaque fois que leur bébé pleure, elles culpabilisent et résonnent avec leur peur d'être une mauvaise mère. A chaque fois que leur enfant pleure, c'est tout leur être qui pleure et qui appelle à l'aide. A ce moment précis, le rôle du père est primordial pour intervenir dans la relation et aider sa compagne à mieux comprendre la situation. Un enfant qui pleure a juste besoin de quelque chose, les pleures ne sont qu'une façon de communiquer leur faim, leur fatigue, leurs douleurs corporelles... Si les pleurs n'arrivent pas à être calmés, ces mamans peuvent développer, à force, des mauvais sentiments vis-à-vis de leur enfant, et envers la vie en général, en créant ainsi un état dépressif et anxieux sous le poids d'une plus importante culpabilité. Une aide extérieure est toujours bienvenue si la situation devient trop sensible.

6) La compréhension du monde subtil
Avec une meilleure compréhension du monde subtil énergétique qui régit en même temps que le monde physique matériel, les mamans peuvent commencer à comprendre l'impact de leurs peurs personnelles et leurs manques du passé sur leur enfant. Elles deviennent ainsi plus responsables de l'équilibre énergétique du lien avec leur enfant. Elles deviennent plus conscientes, en comprenant que le plus important c'est de ne plus transmettre les mêmes schémas émotionnels qu'elles ont elles-mêmes vécus. Leur enfant grandira mieux, en-dehors de ces schémas transgénérationnels, il sera la preuve que la conscience a opéré dans leur famille.
Chaque petite action que vous allez faire pour vous libérer du passé et de votre souffrance, libérera également votre enfant. Il va manifester plus d'autonomie et de curiosité vers le monde extérieur. Laissez-le s’éloigner en confiance. De toute façon, sachez qu'il est relié à vous de façon subtile jusqu'à l'âge de 7 ans par des liens éthériques qui ne connaissent pas la distance physique.

Si vous vous reconnaissez dans cet article, ne culpabilisez plus, ce que vous vivez est difficile à transmuter. Cependant une fois que vous l'avez fait, vous vous retrouverez plus évoluées, plus libres, plus conscientes et contentes d'avoir libéré toute la lignée féminine de votre famille passée et future.

Oana MARTINS

Coach de vie et thérapeute énergétique

www.oana-therapie-coaching.com

63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout