Maman, pourquoi la Terre va mal ?

Dernière mise à jour : 20 mars

Sur une planète nommée Androeus, où l'évolution se passe à un autre stade, Karinua, petite fille de 125 ans pose des questions à sa maman par rapport à la vie et la mort sur Terre, pour mieux assimiler sa leçon de géographie spatiale. L'air est violet, comme après chaque brise matinale. Le silence environnant est palpable, vibrant et propice à l'introspection et à la réflexion.
Durant le petit déjeuner de lumière pranique, dans leur jardin collectif du village, et leur méditation habituelle de mise à jour des enseignements acquis la veille, Alixa observe sa fille et la trouve particulièrement pensive.

- Ça va Karinua ? Tes corps énergétiques tournent plus vite que d'habitude. As-tu des préoccupations qui dépassent ton cadre d'éveil ?

- Oui maman, nous étudions en ce moment en classe de géographie spatiale la planète Terre et la vie des terriens semble inutilement compliquée. Je me pose pleins de questions :

* Pourquoi les femmes terriennes doivent-elles accoucher de leurs bébés dans la douleur ?

* Pourquoi les âmes qui s'incarnent sur Terre doivent-elles s’imprégner de cette douleur et de la souffrance de leur mère, dès la naissance, quand elles auraient pu venir dans la joie ?

* Pourquoi les femmes sont fertiles de façon continue pendant des années, qu'elles veuillent avoir des enfants ou pas ? Tu m'as dit qu'ici nous ne commandons notre fertilité qu'après l'âge de 140 ans, et seulement pour des moments ponctuels où nous voulons réellement procréer, une fois que nous avons rencontré l'âme qui veut nous rejoindre. En plus, elles sont obligées de perdre beaucoup de sang, juste pour éjecter un ovule qui aurait pu être absorbé par leur corps, comme le corps des hommes qui absorbe les spermatozoïdes non-utilisés.

* Et d’ailleurs pourquoi les terriens reçoivent cet implant bizarre de l'oubli et qu'ils ne peuvent pas se rappeler des vies passées comme nous ? C'est bien plus compliqué de recommencer sans souvenirs ni capacités ni objectifs précis. Et ensuite le conseil blâme les terriens pour leur manque d'évolution !

Karinua s’arrête de parler, pour reprendre son souffle qui s'est accéléré, elle aligne ses corps légèrement décalés, par la méthode apprise depuis longtemps par son maître quantique. Alixa la regarde un peu amusée. Elle s'était préparée à cette phase d'interrogation de sa fille, en se connectant à sa ligne temporelle de potentialités futures.

* Pourquoi les terriens sont piégés dans leur corps physique et que leur âme ne peut sortir que la nuit ? En plus sans qu'ils le sachent ou sans qu'ils se rappellent de leur voyage astral.

* Pourquoi l'âme des terriens ne peut pas décider de la fin de sa programmation et sortir du corps définitivement, quand elle le veut, comme ici ? Pourquoi elle doit signer un contrat d'âme avec une date précise ?

Alixa respire de façon spécifique, pour annoncer subtilement à sa fille la fin de son questionnement du jour et toutes les deux ferment leurs yeux, pour mieux se brancher aux données interdimensionnelles concernant la Terre et les raisons de ses choix involutifs. L'aura de Karinua s'amplifie et se colore de nuances plus vives, en fonction des informations qu'elle absorbe et intègre.

LE LENDEMAIN - sur la plage

Après l’école, Karinua participe à une séance collective de nettoyage énergétique nécessaire pour éliminer l'impact de la deuxième pleine lune de la nuit passée. Son aura brille de nouveau. Alixa, sa maman, lui propose une balade au bord de la plage pour la suite de leur discussion sur la planète Terre. La plage est calme même si l’océan est agité. L’eau couleur arc-en-ciel reflète l’état d’esprit de Karinua qui a reçu de nombreuses informations la veille liées aux terriens, mais des questions demeurent encore présentes dans son esprit. Après avoir perçu le signal tacite de sa maman, qui l'encourage à parler, Karina lui demande :

* Maman, pourquoi on rend les terriens dépendants des médecins et des médicaments, alors qu'ils ont le même pouvoir guérisseur naturel que nous?

* Pourquoi leur corps physique se dégrade si vite et si mal ? Nous arrivons à peine à l'enfance, alors qu'ils sont déjà vieux, s'ils ont la chance d'être toujours en vie.

* Pourquoi les terriens n’apprennent pas à détecter les dysfonctionnements de leurs corps subtils, avant que les maladies ne se manifestent dans leurs corps physiques ?

* Pourquoi les terriens sont-ils souvent malades avec l'âge ? Et surtout pourquoi ils doivent avoir parfois souffrir autant ? Alors qu'ici la simple survenue d'une maladie légère nous renseigne suffisamment sur notre mauvaise gestion énergétique et spirituelle, nous n'avons pas besoin d'être "punis" pour ça.

* Pourquoi certains terriens n’aiment pas leur corps physique et ne l’estiment pas assez, en sachant que c’est leur seul véhicule pour leur voyage sur Terre dans la vie incarnée ?

* Pourquoi beaucoup de terriens n’acceptent pas leur genre incarné féminin ou masculin, et pourquoi parfois leur genre ne correspond pas à celui choisi lors de leur programmation d’une vie future ?

* Pourquoi on fait croire aux terriens, via leur appareil noir qui parle et qui dégage des ondes sombres, que la viande est bonne pour leur alimentation, même si pour ça il faut tuer des êtres vivants comme eux ?

Alixa se penche vers sa fille avec un large sourire et lui prend sa main. Elle ressent que Karinua aurait voulu parler encore et encore pendant des heures. Chaque question prononcée à haute voix en fait naître une nouvelle et crée un tourbillon coloré au-dessus de sa tête.

- Ma fille, je vois que toutes ces interrogations te perturbent. Tu as du mal à comprendre comment une planète aussi magnifique que la Terre, existant dans un univers si proche et avec des habitants aux âmes aussi lumineuses que les nôtres, puisse être en dysharmonie . Nous allons nous brancher aux informations communes mises à notre disposition, mais si cela ne satisfait toujours pas ta curiosité si précoce, je te promets de te mettre en relation avec un membre du conseil suprême que je connais, et qui sera plus apte que moi à t’expliquer le pourquoi des incohérences vibratoires de cette planète Terre qui t'intéresse tant.

LE SURLENDEMAIN - dans la salle de classe

Nous nous trouvons dans la salle de classe de M. Kents, l’enseignant de science spatiale de Karinua. Dans la classe, plusieurs enfants d’âges différents, compris entre 100 et 135, sont regroupés en fonction de leur niveau évolutif. L’espace est étendu et circulaire, au cœur d’une grande bibliothèque. Les enfants sont assis en cercle, sur des coussins de méditation et au centre, il y a des images holographiques 3D qui sont diffusées, en fonction des questions posées par chaque enfant. A l’ordre du jour c’est une interrogation ouverte concernant les enfants terriens. Voici leurs questions :

* Pourquoi coupe-t-on le contact médiumnique des enfants terriens, dès l'âge de 7 ans si ce n'est pas plus tôt ? Ici les enfants sont importants, car ils sont connectés directement au champ morphogénétique, pour aller chercher les nouvelles idées de création de notre future réalité.

* Pourquoi les champs énergétiques des enfants terriens sont-ils si perméables, dans un contexte où leurs parents ne sont que rarement conscients de leurs émanations auriques ? Ils auraient pu être mieux protégé, car avec ce dysfonctionnement, ils se ferment davantage à leur évolution et à leur capacité créative.

* Pourquoi les mamans terriennes doivent-elles souvent choisir entre éduquer consciemment leur enfants ou aller travailler en se sentant coupable de ce choix ?

* Pourquoi les enfants terriens n’apprennent-ils pas dans leurs écoles, l'école de la vie, comme ici sur notre planète ? Ils deviennent adultes, sans même connaître l'existence des mondes subtils. En plus, ils vont à leur école à un très jeune âge au lieu de rester jouer pour développer leur génie intérieur et leur imagination si importante pour la suite de leur vie.

* Pourquoi les enfants terriens ont si peur du noir ?

* Pourquoi les enfants terriens absorbent une partie du karma de leur famille ? Pourquoi il n’y a pas de mise à jour karmique après chaque vie comme ici ?

* Pourquoi les parents terriens ne croient-ils pas leurs enfants sensibles, lorsque ceux-ci communiquent avec le monde subtil, en nommant cela “ami imaginaire” ?

* Pourquoi les enfants terriens les plus conscients ou les plus sensibles sont-ils mis dans des cases en recevant des étiquettes qui les limitent et leur font baisser leur confiance en eux, quand en fait ce sont eux les porteurs de lumière d’un monde meilleur ?

* Pourquoi les enfants terriens doivent-ils rester assis toute la journée dans leur école, alors qu’ici nous apprenons que la vie est énergie et mouvement ?

Après la séance de questions, l'enseignant invite les enfants à rejoindre la cour extérieure verdoyante où des oiseaux colorés chantent joyeusement. Ici, chacun est libre de faire ce qui lui convient, pour mieux se connecter aux réponses intuitives concernant les enfants terriens. Karinua a été très active durant l’échange. Maintenant elle a envie de dessiner des enfants terriens qui se donnent la main avec les enfants d’Androeus. C’est sa façon à elle de se sentir reliée à eux, même si elle ressent intérieurement l'existence d’une césure inexplicable.

LE RENDEZ-VOUS AVEC LE CONSEIL - et les réponses aux questions

Karinua et sa maman Alixa se sont installées dans une salle privée du conseil où les rejoint bientôt un homme d'âge avancé, vêtu d'une longue robe aux larges manches et portant un chapeau particulier qui montre sa position. Il s'agit de M. Bradp, membre imminent du conseil d'Andreus. Il a eu accès de façon télépathique à toutes les interrogations de la jeune fille et s'apprête à y répondre. Après un temps de silence, les yeux rivés sur ceux de la jeune fille, il prend la parole :

- Karinua, je vais essayer d'apporter des réponses à tes interrogations qui sont tout à fait justifiées. Vois-tu la planète Terre se trouve dans une période particulière de son évolution et il te faut placer convenablement ton regard dans l'espace-temps pour mieux le comprendre. Une douce lumière pénètre alors dans la salle et un rideau de lumière apparait sur lequel de nombreuses images virtuelles se mettent en mouvement Autrefois, les terriens vivaient en harmonie avec leur planète, tout comme nous, et tout comme la plupart des habitants d'autres planètes évoluées. Mais à un moment donné, ils ont été pris au piège par des forces involutives, venues du fin-fond du cosmos. La lumière du rideau devint soudain très sombre, laissant apparaitre d'étranges vaisseaux spatiaux se dirigeant vers la Terre. Ces forces avaient choisi l'involution plutôt que la lumière. Aussi furent-elles condamnées à errer dans l'espace se nourrissant de l'énergie subtiles de planètes lumineuses, étant désormais dans l'impossibilité de se nourrir des énergies subtiles de la création. Ainsi la planète Terre est devenue captive de ces forces. Le rideau lumineux disparut soudain, Bradp regardais toujours Karinua et lui esquissa un sourire. Mais saches Karinua qu'il y a une bonne nouvelle, c'est dans cette captivité, que les âmes humaines trouveront le chemin vers la lumière pour évoluer davantage et elles pourront alors se libérer de l'emprise de ces forces sombres.

Karinua demanda en télépathie : Mais comment ces forces sombres ont-elles pu prendre le pouvoir sur la Terre.
- Brapd lui répondit : Pour que toute cette illusion se mette en place :

* Les femmes terriennes ont toujours été mal appréciées et investies par rapport aux hommes (forcées d’épouser un mari, pas de droit de vote ou de scolarité, règles, fatigue, pression sociale et familiale) pour laisser les hommes terriens conduire et instaurer un monde basé sur la logique et le raisonnement, au lieu de l'intuition et de la connexion.

* Le conseil suprême de la Terre a coordonné des choix de "présidents", comme ils les appellent ou de supérieurs, qui ne sont pas vertueux, pour assurer la synergie du collectif comme ici, ainsi ils utilisent toujours la hiérarchie archaïque dictée par le pouvoir.

* On a fait croire aux terriens qu'ils doivent chercher leur éveil à l'extérieur d'eux, ainsi ils passent plusieurs vies dans cette quête inutile. Pour cela, on leur a créé des religions à toute époque, pour demander de l'aide à "Dieu", à la "Source" ou parfois à l'Univers, quand ils ont leur source à l'intérieur d'eux, même si elle est complètement ou partiellement endormie.

* On leur a implanté l'oubli des vies intérieures, non pour qu'ils ne se rappellent pas les atrocités et les souffrances vécues, comme on leur a dit, mais bien pour qu'ils oublient le peu d'informations spirituelles qu'ils ont pu assimiler d'une vie à l'autre et qui aurait pu faire un jour un déclic vibratoire d'éveil.

* On leur a toujours caché les informations concernant leur monde d’origine et on a diffamé ceux qui arrivent à se connecter (médium, clairvoyant, canal), pour qu'ils ne soient pas crus.

* On blâme les terriens pour la pollution physique de leur planète, alors qu'on leur a trop mis à disposition des moyens polluants, sans leur expliquer les conséquences à long terme et en sachant que le conseil de la Terre n'intervient pas dans la purification globale de leur planète, comme ici, même s'ils ont les moyens techniques pour le faire.

* On a instauré la douleur et la souffrance, dès la naissance et tout au long de leur vie, pour qu'ils soient complètement bridés et que le travail de démontage des schémas émotionnels inscrits dans leurs champs dure suffisamment longtemps, afin de les empêcher d'avoir le temps nécessaire à leur compréhension de leur monde inversé.

* On les a piégé dans leur corps physique jusqu'à leur mort imposée, pour qu'ils finissent de s'identifier complètement à lui.

* On s'est 'occupé' des enfants très tôt, pour qu'ils se déconnectent et qu'ils suivent le rythme de leur monde, sans trop se poser des questions (terreurs nocturnes via des entités de la nuit, via les parents mal informés, via leur école de formatage et de rigueur, le manque de sensibilité généralisé, attribution d'étiquettes, l'obligation de ne pas bouger et le manque de créativité).

* On fait tout pour que les vraies informations utiles soient remplacées par des informations fausses inutiles. L'école de la vie et les connaissances spirituelles sont remplacées par l'histoire et la géographie etc., des faux faits historiques et une carte de la planète qui ne reflète pas toute la réalité spatiale entre autres.

- Je ressens dans tes corps que tu commences à saisir leur réalité. Tu vois, ce n'est pas vraiment la faute des terriens pour leur condition d’esclave qu'ils vivent, pourtant c'est de leur responsabilité de s'en libérer, de développer leur spiritualité, d’arrêter de se faire manipuler. Les terriens ont toujours été aidés par nos confrères galactiques et en ce moment cela est d'autant plus accentué, car le contexte vibratoire de leur planète le permet davantage. Leur planète se trouve inondée de la lumière divine, c'est pour cette raison que depuis plusieurs années terrestres le rythme s'est beaucoup accéléré et que les forces involutives serrent de plus en plus leur emprise. Elles génèrent des pandémies, des guerres et des crises pour que les terriens soient complètement immergés dans la peur et la préoccupation, afin de ne pas se concentrer sur cet influx de lumière si accessible. et pourtant les terriens sont si proches de leur libération.

Karinua respire et visualise cette lumière qui descend sur la Terre par des puits de lumière verticaux, un peu partout sur le globe. Elle aperçoit les êtres de lumière galactiques qui sont présents et interconnectés entre eux, en créant ainsi un réseau impressionnant d'une multitude de fils de lumière qui les relient. Elle ressent la réussite potentielle dans la ligne temporelle commune de l'humanité terrienne. L'aura de Karinua s'amplifie et des couleurs rosées et orangées radient l'espoir généralisé. La Terre sera finalement LIBRE un jour.

Oana MARTINS
Coach de vie et thérapeute énergétique